Surveillance de la performance des filtres à manche pour réduire les coûts opérationnels

Incinération | Usines de production d’Énergie | PCME LEAK LOCATE 320

Industries: Production d’énergie

Charge poussières : moins de 10 mg/m3

Installation : 8 rangées de filtres à manche

APPLICATION

Les usines de valorisation énergétique des déchets sont soumises à des limites strictes de contrôle des émissions de particules, ce qui exige typiquement la mise en œuvre de dépoussiéreurs à manches multi-compartiments. Offrant un haut degré d’efficacité de filtration, ces filtres nécessitent un entretien régulier pour un rendement optimal. En raison de la complexité des grands systèmes de filtration à compartiments multiples, la recherche de fuites potentielles de poussières peut se révéler être une tâche compliquée et longue.

La valeur (européenne) limite d’émission de particules (VLE) en vigueur est relativement basse (10 mg/m3) ; les conséquences des fuites de filtres peuvent donc rapidement entraîner des dépassements de la valeur limite d’émission.

Si l’on se fie uniquement à la surveillance des émissions à la cheminée principale pour suivre les valeurs limite d’émission, l’événement de défaillance du filtre sera déjà en cours et enregistré par l’analyseur de poussières en place sur la cheminée. Il serait donc trop tard pour intervenir et rattraper ces émissions de particules. Pour rester en conformité avec la norme en vigueur, ou outil permettant de localiser en temps réel le compartiment où se trouve la fuite est un outil très précieux pour le fonctionnement du procédé.

SOLUTION

Le système PCME LEAK LOCATE 320 est conçu pour surveiller le niveau d’émission de poussière de chaque compartiment de filtre et est capable de détecter les fuites au fur et à mesure de leur apparition, même à de très faibles concentrations de particules.  Un capteur est installé dans la sortie de gaz propre de chaque filtre, de sorte qu’il puisse surveiller les rejets de poussière isolément de tous les autres, ce qui permet de faire des comparaisons entre chaque compartiment.  Grâce à la technologie ElectroDynamic® unique et brevetée d’ENVEA, les capteurs détectent avec précision les émissions de poussières à très faible niveau (par exemple 1 à 2 mg/m3) et présentent l’avantage de ne pas nécessiter de purge d’air, car la mesure n’est pas affectée par l’accumulation de produit sur la tige du capteur.  Afin de renforcer la confiance dans la mesure, l’option Probe Check du capteur, disponible en option, permet d’assurer la fiabilité de la mesure du capteur.

Grâce à la technologie Modbus, les capteurs peuvent être installés facilement en réseau. L’affichage graphique du le ProController permet d’afficher les résultats de la mesure en temps réel et d’enregistrer à court terme les tendances des filtres. Ce sont ces informations qui seront utilisées pour identifier individuellement la dégradation de chaque rangée de filtres (en fonction des mécanismes et des procédures de nettoyage des filtres). La surveillance à distance des émissions de poussières et des performances du système de filtration est assurée en temps réel grâce à la connectivité Ethernet intégrée et à l’utilisation du logiciel PCME DUST TOOLS.

Cette solution fournit aux équipes de maintenance des usines des alertes préventives sur les compartiments qui commencent à libérer des niveaux de poussière plus élevés et permet d’identifier la dégradation des filtres jusqu’au niveau de rangée.

Cette solution fournit aux équipes de maintenance des usines des alertes préventives sur les compartiments qui commencent à libérer des niveaux de poussière plus élevés et permet d’identifier la dégradation des filtres jusqu’au niveau de rangée. Le fait de connaître l’endroit où les fuites se produisent permet de planifier les arrêts de processus et de gagner du temps et des ressources en mettant en évidence les filtres qui doivent être changés. Cette détection précoce des fuites permet également de s’assurer que la VLE poussières ne sera pas dépassée.

PCME LEAK LOCATE 320

BÉNÉFICES CLIENT

  • Réduction des délais et des coûts de maintenance : en moyenne de 8 jours ouvrables à 1 seul jour par dépoussiéreur
  • Permet des schémas de maintenance proactifs
  • Permet une supervision locale et à distance, en temps réel, des performances des médias filtrants
  • Identification de la fuite de poussières avant le non-respect des limites environnementales
  • Aide à l’évaluation des fournisseurs de filtres à manches
  • Réduction du temps d’arrêt usine
  • Réduction des coûts d’élimination des déchets par d’autres moyens, par exemple la mise en décharge
  • Réduction du temps d’exposition aux poussières des techniciens de maintenance