Mesure du débit pour contrôler l’épuration des gaz de combustion dans l’incinération des déchets

Usine d’incinération | PicoFlow

Client : Usine de Valorisation Énergétique

Matériau : Coke de lignite (HFC), absorbant en poudre

Installation : Ligne de transport pneumatique, épuration des gaz de combustion

Fonction : Contrôle et dosage de la quantité de coke nécessaire à la dépollution des fumées

APPLICATION

L’incinération de déchets provoque la formation de fumée contenant une large gamme de polluants. La plupart des polluants peuvent être captés par des méthodes de traitement conventionnel tel que filtre à manche, électro filtre, laveur… et nécessitent l’injection d’absorbants dans les systèmes de traitement des fumées. L’injection de chaux permet de traiter les gaz acides, les oxydes de soufre et les poussières. D’autres, comme les dioxines et métaux lourds tel que le mercure et le cadmium ne peuvent être traités sans l’injection sous forme sèche de charbon actif en poudre, coke de lignite ou d’une substance minérale naturelle afin d’abaisser le niveau sous le seuil légal. Stockés dans des silos, les absorbants sont injectés à l’aide d’une vanne rotative de manière continue et proportionnelle aux polluants à abattre.

Le charbon en poudre (coke de lignite) est injecté dans les grands filtres à manches destinés à nettoyer les gaz de combustion afin de fixer les polluants à la surface des particules de charbon. Les gaz de combustion ont une température pouvant atteindre 600 °C au niveau du filtre. Le coke de lignite étant un matériau combustible, il peut provoquer une déflagration et, dans le pire des cas, un incendie. Il est donc primordial d’injecter la quantité optimale de dosage. Si la quantité de coke de fourneau est trop faible, les polluants ne seront pas complètement retenus. Un dosage trop élevé entraînerait une consommation inutile de matériaux et des coûts pouvant être évités.

SOLUTION

Le PicoFlow est spécialement développé pour mesurer le débit de poudre dans les lignes de transport avec de très faibles concentrations de matière. Le système de mesure fournit des valeurs absolues en g/h ou en kg/h et permet de contrôler et piloter le dosage du charbon actif. Afin d’ajuster précisément l’injection de réactif en temps réel, et proportionnellement à la concentration des polluants à abattre, nous recommandons que la surveillance en ligne des polluants gazeux soit réalisée avant le point d’injection. Le PicoFlow transmet le volume de matériau en temps réel à la salle de contrôle de l’usine.
Ceci permet en complément une surveillance de la vanne rotative utilisée pour le dosage des matières, car elle peut se boucher avec de la matière et provoquer des coupures dans l’alimentation.

Pour la neutralisation des gaz acides la solution recommandée par ENVEA est l’utilisation de l’analyseur multi-gaz NDIR extractif MIR 9000H, tout comme le MIR-IS ou l’analyseur in-situ LAS 300-XD basé sur la technologie TDL.

En savoir plus sur FGD, DeNOx, DeSOx, comment contrôler précisément l’injection de l’absorbeur d’acides ou mercure

Flow Measurement at low solid/air ratios
PicoFlow

BÉNÉFICES CLIENT

  • Permet d’éviter les surdosages (gaspillage d’absorbant) ou les sous-dosages (réaction incomplète et excès d’émissions)
  • Économies importantes sur la consommation de réactifs et les coûts afférents
  • Diminution du risque de déflagration ou incendie de l’installation
  • Contrôle efficace et documentation de la consommation de réactifs
  • La réduction des réactifs injectés entraîne une diminution de la quantité de REFIOM. Par conséquent, les coûts de traitement de ces produits sont considérablement réduits
  • Amélioration de la robustesse du procédé et réduction de la maintenance
  • Réduction des émissions des cheminée et donc respect des limites réglementaires des VLE et réduction de la pollution atmosphérique