Mesure automatisée de l’humidité du charbon – gain de temps et de productivité

Industrie des minéraux | Anthracite | Charbon gris | M-Sens WR

Client : producteur d’anthracite

Matériau mesuré : Charbon Anthracite

Gamme humidité : approx. 7 %

Installation : Sur bande transporteuse (après la sortie du tambour de mélange)

APPLICATION

Notre client est un important fabricant de charbons pour les procédés industriels. Il produit chaque année plus de 70 000 tonnes de coke sec, d’anthracite, de charbon soufflé et de charbon d’alliage pour la plupart des industriels européens. Le charbon anthracite est d’une qualité particulièrement élevée et possède d’importantes propriétés caloriques. Il se consume lentement et est utilisé pour : le chauffage comme combustible, éventuellement sous forme semi-pulvérulente dans des installations industrielles, pour la fabrication d’électrodes, comme colorant, pour produire du caoutchouc synthétique, pour la préparation de charbon activé notamment utilisé pour le traitement de l’eau, mais également en sidérurgie.

Au début du processus de traitement, le matériau se présente sous forme de poudre, qui est ensuite transformée en granulés. Pour pouvoir être transformé en granulés, le charbon anthracite doit présenter un taux d’humidité bien spécifique. Si la poudre est trop humide, elle adhère au moule. Si elle est trop sèche, en revanche, la formation des granulés est impossible. Pour obtenir le bon taux d’humidité, la poudre d’anthracite est mélangée à de l’amidon sec. Pour vérifier le taux d’humidité et calculer la quantité d’amidon requise, l’opérateur de l’usine prélève un échantillon du matériau toutes les 15 minutes .

Afin d’automatiser son processus et pouvoir se débarrasser de cet échantillonnage manuel, le client était à la recherche d’une solution de mesure en continu.

SOLUTION

En utilisant un M-Sens WR, l’humidité du matériau de l’anthracite peut être déterminée en continu et pendant le processus. L’échantillonnage manuel par l’opérateur de l’usine n’est donc plus nécessaire. Si le M-Sens WR décèle une augmentation de la valeur d’humidité, l’opérateur de l’usine peut ajouter de l’amidon sec. Si la valeur d’humidité est trop faible, l’ajout d’amidon sec peut être réduit.

L’humidité est mesurée directement après la sortie du mélangeur sur la bande transporteuse, là où le charbon anthracite est mélangé à l’amidon sec. Le taux d’humidité du produit varie entre 0 et 10 %. Le taux d’humidité souhaité par le client est d’environ 7 %. Un chariot M-Sens a été utilisé pour mesurer sur la bande transporteuse. Il permet d’adapter le capteur à différentes hauteurs de matériau, notamment sur les bandes transporteuses, et d’assurer ainsi un contact permanent avec le matériau.
Le chariot standardisé ne s’est pas avéré idéal au départ car il était trop large pour la bande transporteuse. En outre, le système de mesure ne descendait pas assez bas et n’avait donc pas de contact permanent avec le matériau. Il n’était toutefois pas possible d’abaisser davantage le chariot, car cela aurait endommagé la bande transporteuse.

En étroite collaboration avec le client, nous avons alors développé un chariot spécial, doté d’une languette plus étroite et plus adaptée à la bande transporteuse. En outre, le ressort du chariot a été ajusté pour offrir une légère inclinaison du capteur et assurer ainsi un contact permanent avec la matière à mesurer. Le problème du client est ainsi résolu : la teneur en humidité de l’anthracite est mesurée automatiquement et l’échantillonnage manuel n’est plus nécessaire.

BÉNÉFICES CLIENT

  • Économies de temps et de coûts grâce à l’échantillonnage automatisé
  • Meilleure réactivité face aux changements de la teneur en humidité du produit
  • Meilleure qualité du produit final grâce à un contrôle constant de l’humidité
  • Utilisation optimisée des matières premières